Little Crazy Me

The adventures of a French girl in the US

travel Archive

lundi

9

février 2015

24

COMMENT

Déménager aux Etats-Unis avec un chat

Written by , Posted in Perso, Voyage

Safari
Photo: Jean-Laurent Gaudy

Bon tout le monde n’est pas fan des animaux de compagnie mais moi j’en suis gaga ! Surtout de mon petit (vieux) Safari.

Alors quand on a su qu’on partait à New York c’était forcément avec lui ! Et bien sûr ça fait des démarches et des soucis en plus. On m’a demandé plusieurs fois pourquoi je ne le laissais pas à des amis. Ce à quoi je répond toujours : « est-ce que vous laisseriez votre enfant à des amis à ma place ? Non ! » Ça résume assez bien la façon dont je fonctionne avec lui. J’ai choisi de prendre un chat il y a 12 ans et des brouettes et j’assumerai jusqu’au bout et avec plaisir !

Mais revenons à nos moutons : que faut-il faire pour immigrer aux Etats-Unis avec un chat ?

Les démarches vétérinaires
Il faut :
*que le chat ait un passeport !!!! (il coûte 18€), dans lequel figurent toutes les informations de base : nom, race, couleur, date de naissance… A acheter chez votre vétérinaire.
*qu’il soit vacciné contre la rage depuis moins de 6 mois
*qu’il ait un numéro de puce électronique d’identification

Puis il faut le certificat de bonne santé qui doit être établi par le vétérinaire dans les 15 jours qui précèdent le grand voyage et le faire tamponner par la DSV (Direction des Services Vétérinaires).

Le tout est à garder précieusement car à l’aéroport il faudra montrer patte blanche. Enfin c’est ce qui doit arriver mais nous on ne nous a rien demandé…

Préparer le transport
Sur les vols internationaux la règle est simple : tous les animaux de plus de 3kg (grosso modo) en soute. Là aussi j’ai entendu différents sons de cloche mais sur Air France c’est la règle et de toute façon mon chat est trop gros pour voyager en cabine ;)
Ce qui implique :
*l’achat d’une cage aux normes IATA (zooplus en fait des très biens et vraiment pas chères)
*l’achat d’une place en soute (dans mon cas ça a coûté environ 200€ sur le même vol que moi à régler sur place. Attention il faut faire la réservation dès l’achat de votre billet d’avion)

Le passage à l’aéroport de départ (dans notre cas Paris Charles De Gaulle)

Pour ma part on ne m’a rien demandé comme papiers. Les animaux font partie de ce qu’on appelle les bagages hors format. On les dépose donc à un comptoir dédié avant de passer la sécurité.

L’arrivée à New York

On ne retrouve son petit protégé qu’après avoir passé l’immigration à l’arrivée.
Comme tous les autres bagages « hors format » on vous dépose votre chat à côté du tapis de livraison des bagages soute. Ce qui fait que Safari était probablement sorti de l’avion bien avant moi et m’attendait sagement et apeuré.
Et bien entendu, lorsque votre chat a fait 8 heures d’avion en soute sans vous pour le rassurer, il a fait pipi de trouille au moins 5 ou 6 fois. Et devinez quoi ? Les taxis ça leur dit rien du tout de vous emmenez, vous et votre bulle puante… même en payant cher.

J’ai donc testé le concept tellement américain du Pet Taxi. Pour aller de JFK (seul aéroport de NY où Air France fait du transport d’animaux en soute) à notre chez nous dans le New Jersey la note fut salée (presque $200 taxes et tip inclus) mais le service impeccable. On nous attendait à la sortie et Safari a pu voyager sur la banquette arrière à cote de moi et même sortir de la cage pour dormir sur mes genoux.

La récompense c’est quand même d’arriver chez soi et de voir Safari s’adapter très vite à ce nouvel appartement. Il faut dire qu’il n’en est qu’à son 11eme appartement en 13 ans !

Oui je sais il faut que je me soigne mais bon j’aime changer alors tant que je peux j’en profite ;)

Et voilà une photo récente de Safari toujours pot de colle la nuit.
IMG_4102

lundi

1

décembre 2014

2

COMMENT

Singapour

Written by , Posted in Voyage

Grâce à mon boulot j’ai pu passer quelques jours à Singapour dont une demi-journée à visiter en Août dernier. Ce fut donc court pour découvrir complètement la ville mais j’ai adoré ce que j’ai vu. Et s’il fallait y vivre je pense que j’en serai ravie.

Ce qui m’a plu ?
J’ai trouvé que Singapour était un étrange mélange entre la Réunion et New York. Oui je sais c’est bizarre mais pourtant vrai.
Les mélanges culturels, le climat, la végétation, la nourriture, la gentillesse et le calme des locaux m’ont rappelé mon île natale. Le dynamisme, les gratte-ciels et l’anglais partout m’ont rappelé New York. Mais en plus c’est l’endroit le plus propre et le plus sûr que j’ai vu de ma vie.

Je n’avais que mon iPhone donc je n’ai pas les plus belles photos du monde mais ça donne un avant-goût. J’espère que ce court post vous aura réchauffé compte-tenu des temperatures du moment dans l’hemisphere Nord !

On y mange toutes les cuisines même si celle qui prédomine est asiatique. Et aussi on trouve plein de fruits exotiques.

2014_08_Singapour_6

2014_08_Singapour_8

2014_08_Singapour_9

2014_08_Singapour_10

City Tour
2014_08_Singapour_11

Le lion qui a donné son nom à Singapour
2014_08_Singapour_12
Marina Bay Sand
2014_08_Singapour_13
Quelques gratte-ciels depuis le taxi
2014_08_Singapour_14
Chinatown
2014_08_Singapour_15
Un temple bouddhiste
2014_08_Singapour_16

2014_08_Singapour_17

2014_08_Singapour_18
Le funiculaire pour aller sur l’île touristique de Sentosa
2014_08_Singapour_19
Le quartier Arabe
2014_08_Singapour_21

2014_08_Singapour_22

2014_08_Singapour_23
La petite pause à la piscine (oui bon…)
2014_08_Singapour_5

2014_08_Singapour_1
Lau Pa Sat – un food court comme il y en a beaucoup à Singapour
2014_08_Singapour_3
Chinatown de nuit
2014_08_Singapour_2
La vue depuis le rooftop du Marina Bay Sand
2014_08_Singapour_4
La vue de mon hublot au décollage de Singapour
2014_08_Singapour_24

***
Thanks to my work, I spent a couple of days in Singapore last August. I only had half a day to visit. So it was a very short stay to fully discover the city. But I truly loved what I was able to see. And if I was told to go and work there I wouldn’t mind it at all!

What I liked?
To me Singapore was a weird mix of Reunion Island and New York. I know it may sound crazy but let me explain.
The cultural mix, the food, the climate, the plants and the kindness of the locals reminded me of my island. The energy, the skyscrapers and the English heard and read everywhere reminded me of New York. Singapore wad also the cleanest and safest place I’ve been to.

I only had my iPhone with me so the pictures are not the best. But at least it gives an idea of my experience.

I ate about everything but the most popular cuisine is Asian. There is also all sorts of exotic fruits (see pictures above).

I did a City Tour. I saw the statue of the lion who gave its name to Singapore, Marina Bay Sand, Chinatown (day and night pictures above), a buddhist temple, a view of Sentosa, the Arabic quarter, well I did stop by the pool of my hotel ;), Lau Pa Sat one of the many food courts in town, and a rooftop view by night.

I hope you enjoyed this very short destination post given the outside temperature in the North hemisphere.

jeudi

12

juin 2014

0

COMMENT

Week-end à Istanbul

Written by , Posted in Voyage

Je suis finalement retournée à Istanbul mais cette fois-ci pour un week-end entre copines.
Et j’ai adoré ! Les meilleures vacances selon moi sont celles où je me régale des visites et de la gastronomie locale. Je n’ai pas été déçue !

Voici mon best of du week-end :

Visiter
*Topkapi
*La mosquée bleue
*Sainte-Sophie
*Citerne
*Le quartier de Galata

2014_04_27_Istanbul_5

2014_04_27_Istanbul_8

2014_04_27_Istanbul_11

2014_04_27_Istanbul_14

2014_04_27_Istanbul_16

2014_04_27_Istanbul_29

2014_04_27_Istanbul_21

2014_04_27_Istanbul_47

2014_04_27_Istanbul_49

2014_04_27_Istanbul_32

Manger
*Petit-déjeuner traditionnel chez Café Privato – à 3 min de la tour de Galata.
Un régal ! Le petit déjeuner que l’on vous pose sur votre table ressemble plutôt à un buffet mais que pour vous. Il est connu pour être un des meilleur petit-déjeuners d’Istanbul.

* Sinon goutez leur simit (sorte de bagel turc) avec chocolat pour les gourmands comme moi. Ils sont vendus dans la rue par des vendeurs ambulants.

*Déjeuner chez Doy-Doy – dans le quartier de Sultanahmet.
Il offre une vue imprenable sur la mosquée bleue depuis ses 2 terrasses. On y mange très bien, traditionnel et pas cher.

*Pour un petit rafraichissement, profitez des vendeurs de jus d’orange ou de grenade dans la rue.

*Dîner chez Kiva Han – au pied de la tour de Galata.
Cela nous a permis de manger des mezze en tout genre. C’était bon et le cadre très agréable.

*Dîner chez Galata House – au pied de la tour de Galata.
Le service et la cuisine était délicieux. On a eu la chance de manger dehors, sur la seule table de la petite cour intérieure ce qui a rendu le cadre encore plus appréciable. C’est à faire absolument mais pensez à réserver. Petit bonus : le propriétaire passionné parle français !

*Et un dernier verre (de thé) au Nardis Jazz Club – au pied de la tour de Galata.
Idéal pour bien finir la journée. Au programme : un groupe de jazz, un verre de thé et la lumière tamisée.

2014_04_27_Istanbul_35

2014_04_27_Istanbul_36

2014_04_27_Istanbul_18

2014_04_27_Istanbul_19

2014_04_27_Istanbul_45

A voir / à faire
*Prendre le vapur (bateau) pour traverser le Bosphore
*Traverser le pont de Galata à pied (sur le pont et sous le pont)
*Faire un tour au Grand Bazar

2014_04_27_Istanbul_53

2014_04_27_Istanbul_55

2014_04_27_Istanbul_57

2014_04_27_Istanbul_58

2014_04_27_Istanbul_20

2014_04_27_Istanbul_37

2014_04_27_Istanbul_40

2014_04_27_Istanbul_42

Pour se déplacer, les transports en communs (tram) fonctionnent très biens et sont très pratiques.

Le petit mot de la fin : J’ai été très surprise par la gentillesse des Turques, toujours polis, serviables, aimables, et ce, quelque soit le quartier (touristique ou moins). Allez-y les yeux fermés !

***
I finally went back to Istanbul but this time for a week-end with my girls.
And I loved it! The best holidays for me are those where I enjoy the city tour and have a blast with local food. And I wasn’t disappointed!

Here is my best-of of the weekend:

What you should visit
*Topkapi
*The Blue Mosque
*Saint-Sophie
*Cistern
*Galata Towerand the surroundings

Where to eat
*For a traditional Turkish breakfast, run to Cafe Privato (close to Galata Tower). It’s poetic! The breakfast they put down on the table looks like a « personal » buffet with a lot of different little things to taste. It’s known to be one of the best breakfast in Istanbul.

*Another option is to taste a simit (sort of Turkish bagel) that you can buy from a street vendor. I personally recommend it with chocolate spread.

*Lunch at Doy-Doy – in Sultanahmet.
And enjoy the view of the Blue Mosk from one of the terrace. The traditional food is really good and cheap.

*If you feel like have a refreshment as you visit this great city you should take an orange or pomegranate juice from street vendors.

*Dinner at Kiva Han – at Galata Tower
We had mezze of all kinds. It was a nice restaurant with good food.

*Dinner at Galata House – at Galata Tower
The service and the food were delicious. He had the chance to eat outside on the only table of the tiny courtyard. It made the all experience so great! It’s a must but make sure you book a table.

*For a last drink (no alcohol) go to Nardis Jazz Club – at Galata Tower.
Enjoy a good tea, listen to the jazz band and relax.

Things to do or to see
*Take the vapur (boat) to cross the Bosphorus
*Walk through the Galata Bridge (on the bridge and below the bridge)
*Check out the Grand Bazar

To get around, public transportation (tram in particular) are efficient and clean.

Last but not least: I was very pleased with the Turks who are very nice, helpful , polite no matter if you’re in a touristic area or not. I loved this weekend!

jeudi

3

avril 2014

6

COMMENT

Guadeloupe

Written by , Posted in Voyage

2014_01_Guadeloupe_71
Oui oui j’ai mis beauuuuuuucoup de temps à traiter mes photos de vacances de Guadeloupe mais ça y est je suis prête à vous montrer tout ça.

Un début difficile…
Nous sommes initialement partis en Guadeloupe parce que mon cher et tendre couvrait un mariage là bas et c’était l’occasion de découvrir cette île. Et puis cela faisait deux ans qu’on avait pas pris de vraies vacances.
Etant Réunionnaise j’ai souvent entendu dire que les Antilles et la Réunion c’était deux choses complètement différentes. Il faut dire que s’il y a une chose qu’on ne peut pas enlevé à mon île natale c’est son métissage et par le fait cette leçon de tolérance. Les Antilles n’ont pas toujours bonne réputation quant à l’accueil des touristes métropolitains. Alors je m’étais préparé à tout.

J’ai donc pu gouter au service détestable de l’hôtesse à l’enregistrement et là je me suis dit que si toutes les vacances étaient comme ça je risquais de pas beaucoup me détendre !!! Oui je suis quelqu’un qui attache une très grand importance au service client et être reçue comme du poisson pourri provoque chez moi une rage légendaire. D’ailleurs j’ai aussitôt écrit à la compagnie aérienne pour manifester mon mécontentement. Bref tout ça parce qu’une semaine après notre mariage on nous a désagréablement expliqué qu’on ne serait pas assis côte à côte dans l’avion mais chacun à un bout d’une rangée.
A l’arrivée les loueurs de voitures ne sont guère plus aimables…

Mais heureusement l’accueil des locaux pendant le reste du séjour s’est très bien passé. Et j’ai pu ainsi me reposer.

Que dire de la Guadeloupe ?
Les plus :
Les plages sont incontestablement sublimes. Il y en a partout, toutes très différentes les unes des autres mais globalement paradisiaques.
Je me suis régalée avec la cuisine et les spécialités locales. J’y ai même mangé la meilleure pizza de ma vie ! (Et je précise que ma grand-mère est sicilienne et que je suis déjà allée en Italie… C’est vous dire si elles étaient bonnes !)
Les jus frais sont un véritable délice.
Les moins :
Mieux vaut avoir un sacré sens de l’orientation quand on emprunte les départementales ! Et petite astuce au passage : demandez au co-pilote de se retourner souvent pour lire les panneaux du sens de circulation opposée qui sont parfois plus fournis que ceux de votre sens de circulation.
Et puis les derniers jours de notre séjour il y avait la grève des pompistes qui a généré des bouchons mémorables et des files d’attente interminables pour pouvoir faire le plein de notre voiture de location. Mais bon c’était exceptionnel…

Avant de partir
Il faut réserver son hébergement et sa location de voiture le plus tôt possible car les prix grimpent vite et le choix n’est pas immense.

Achetez de l’anti-moustique INSECT ECRAN (qui ne se trouve pas sur place et qui est le plus efficace). Pensez aussi à la crème anti-démangeaisons à la cortisone.
Les moustiques et autres yenyen sont coriaces.

Notre hébergement
Nous avons choisi de prendre un appartement de plage pour toute la durée du séjour sauf la dernière nuit où nous nous sommes offert un des plus beaux hôtels de l’île.
La Payoma – Ste Anne – Rue de la plage €
Appartement bien équipé, à 100 m de la plage du Bourg de Ste-Anne. Le propriétaire a été vraiment très sympa et de confiance. Aucun problème pour se garer dans le quartier grâce au parking de la plage.

La Toubana Hôtel & Spa – Ste Anne €€€
Notre bungalow était sublime et immense, le service irréprochable, avec une plage privée et une piscine à débordement. Rien à redire.
2014_01_Guadeloupe_174

2014_01_Guadeloupe_175

2014_01_Guadeloupe_176

2014_01_Guadeloupe_162

Nos meilleures tables
Le meilleur Bokit qu’on ait mangé (et il est moins gras que les autres). Le bokit c’est le sandwich local.
Aux Délices Saintannais – Boulevard Hegesippe Ibene – Ste-Anne
Fauvette est un personnage !!! On mange bien et pour pas cher. Par contre il faut y aller tôt (c’est un poil long comme tout en Guadeloupe et surtout c’est pris d’assaut). On peut y manger sur place ou marcher 2 minutes et déguster son bokit sur la plage du Bourg de Ste Anne.

Chez Ginette – Sur la plage de Petite-Anse (après Bouillante)
Un petit lolo où la cuisine locale y est délicieuse et préparée à base de produits frais. Un régal ! Là encore c’est peu cher et vite pris d’assaut donc arrivez tôt ou réservez.

Chez Pinpin – Seul restaurant sur la plage d’Anse Maurice
La salle est grande et Anse Maurice semble être un peu perdu donc ici pas de bousculade. Les plats sont vraiment très bons et peu chers. Les acras sont parmi les meilleurs qu’on ait mangé.

Passion Créole – Route de la Caféière (près de la plage de Grande-Anse vers Deshaies)
Un peu plus cher que chez Ginette ou chez Pinpin, cette adresse se veut un peu plus « gastro » mais ça reste très abordable.
J’ai mangé un Poulet Carambole dont je me souviendrais longtemps !!

Pizzeria du Cocotier – à l’entrée de Ste Anne face au village artisanal
Nous n’avons fait qu’emporter pour déguster nos pizzas sur la plage du Bourg mais la petite salle permet de vous accueillir sur place.
Les propriétaires sont adorables mais surtout les pizzas sont succulentes. La pâte fine et les ingrédients frais associés au talent du pizzaiolo et vous obtenez une pizza mémorable.

2014_01_Guadeloupe_24

Nos plages préférées
La plage de Petite-Anse (à côté de Deshaies)
La plage du Bourg de Ste Anne
La plage de Petit-Bourg (un peu avant Ste-Anne)

2014_01_Guadeloupe_25

2014_01_Guadeloupe_26

2014_01_Guadeloupe_156

Les excursions à faire
Blue Lagoon – 3h d’excursion dans la mangrove et sur la barrière de corail
Le guide Jean-Eudes est vraiment top !! C’est à faire.
Pensez à réserver avant. Il est connu et prend des petits groupes.

Le jardin botanique de Deshaies
C’est un peu cher mais c’est très beau et ça donne une bonne vision globale de la flore locale et de quelques animaux aussi..

Dormir aux Saintes si vous pouvez
Nous on a pas pu le faire mais il parait que c’est vraiment top !

2014_01_Guadeloupe_79

2014_01_Guadeloupe_83

2014_01_Guadeloupe_85

2014_01_Guadeloupe_87

2014_01_Guadeloupe_123

2014_01_Guadeloupe_129

2014_01_Guadeloupe_131

2014_01_Guadeloupe_133

2014_01_Guadeloupe_138

2014_01_Guadeloupe_3

2014_01_Guadeloupe_4

2014_01_Guadeloupe_9

2014_01_Guadeloupe_10

Autres petits conseils
*Garez vous loin des locaux il parait qu’ils ne sont pas très précautionneux avec les voitures. Nous on s’est toujours garé loin et on a pas eu de problème donc difficile de dire si cette rumeur est vraie ou pas.
*Méfiez vous des locaux au volant (surtout sur la route de la Traversée où ils se croient dans un rallye)
*Goûtez le sorbet coco préparé par les doudous sur les plages : c’est une gourmandise !

Découvrez également le reportage de mon amoureux ainsi que le très beau mariage qu’il a photographié sur place.

2014_01_Guadeloupe_31

2014_01_Guadeloupe_34

2014_01_Guadeloupe_30

2014_01_Guadeloupe_37

2014_01_Guadeloupe_41

2014_01_Guadeloupe_55

2014_01_Guadeloupe_60

2014_01_Guadeloupe_63

2014_01_Guadeloupe_64

Notre selfie des vacances !

2014_01_Guadeloupe_48
***
Okay okay… It took me a while to post this city guide from our trip to Guadeloupe. But now I’m ready :)

We went to Guadeloupe because my husband had signed a contract to shoot a wedding there. And as we hadn’t taken real holidays for the past 2 years, we decided to take this contract as an opportunity to visit the Caribbean.
I know that Guadeloupe has a bad reputation when it comes to being welcoming with tourists so I was prepared for the worse.

The arrival at the airport only confirmed that reputation as the hostess spoke to us in a rude way. You have to understand that I am extremely sensitive to good client service. When I am not being treated nicely I usually write immediately to the customer service. And that’s what I did. The car rental salesperson was acting about the same…

But fortunately the rest of the trip was great and people were nice to us. I could relax at last!

Overall what can I say about Guadeloupe?
+
The beaches are really amazing. Very different from one to another and numerous.
I had a blast with local food!! I even had the best pizza I ever tasted in my life (note that my grandma is from Sicily AND I’ve been to Italy before. So let me tell you that this pizza WAS memorable!!)
And the local fresh fruit juices are simply delicious

Well you better have a good orientation sense when you take the smaller roads. My advice: make sure your copilot turns to look at the signs of the other side of the road as they might have clearer directions than on your side of the road (true story!)
The last couple of days there was a strike of all the gas stations of the island. Therefore there were huge lines and a lot of trafic but that was out of the ordinary.

Before you leave
Book your car rental and hotel as early as possible. The prices rise fast and there is not an unlimited choice.
Buy some mosquito repellant INSECT ECRAN (supposedly the most efficient but you can’t find it over there) and some anti-itching cream. The local mosquitos are tough!

Our accommodation
We chose to book an apartment for most of our stay and the last night in one of the nicest hotel of the island.
a href= »http://www.lapayoma.com/ » title= »La Payoma » target= »_blank »>La Payoma – Ste Anne – Rue de la plage €
Well equipped, 100 meters away from the very nice beach called plage du Bourg. The owner was a really nice guy, very helpful, friendly and trustworthy.

La Toubana Hôtel & Spa – Ste Anne €€€
Our bungalow was amazing and huge, the service was irreproachable. They have a private beach and a infinity-edge swimming pool. Simply perfect.

Our restaurant selection
The best Bokit we had (and the least greasy). The bokit is the local sandwich.
Aux Délices Saintannais – Boulevard Hegesippe Ibene – Ste-Anne
Fauvette is one of a kind!! The bokits are really good and inexpensive. But her address is well known so if you don’t want to wait too long you need to be there early. You can eat on the spot or take out and walk 2 minutes and have your sandwich on the beach!

Chez Ginette – On Petite-Anse beach (after Bouillante)
A « lolo » (name for small restaurant in Guadeloupe) where the food are delicious, prepared with fresh ingredients. A delight! Here too it’s very affordable but well know so arrive early ou make a reservation.

Chez Pinpin – Only restaurant on the Anse Maurice beach
The place is big and because Anse Maurice seems to be lost in the middle of nowhere you always have a spot. The meals are really good and inexpensive. The acras are among the best we had.

Passion Créole – Route de la Caféière (close to the beach of Grande-Anse near Deshaies)
A little bit more expensive as it’s a bit more fancy. But still very affordable.
I had a Poulet Carambole that I will remember for long!!

Pizzeria du Cocotier – at the entrance of Ste Anne facing the village artisanal
We only took out to savor our pizzas on the beach of Bourg Ste Anne but the small room is very welcoming if you want to stay.
The owners are adorable but the pizzas are succulent. The fine paste and the fresh and tasty ingredients plus the talent of the pizzaiolo and you get this memorable pizza.

The best beaches according to us
Plage de Petite-Anse (near Deshaies)
Plage du Bourg de Ste Anne
Plage de Petit-Bourg (before Ste-Anne)

What to do
Blue Lagoon – a 3-hour excursion in the swamp and near the coral reef
Jean-Eudes, the guide, is passionate and very cool! It’s a must-see.
Book in advance as he’s well known and only take small groups.

The botanical garden of Deshaies
A bit expensive but gives a full picture of the local flora and fauna.

Sleep on the Saintes island if you can
We couldn’t do it ourselves but only heard how amazing it was!

Other pieces of advice
*Park far from the locals as they are not known to be very cautious.
*Be careful on the Route de la Traversée as locals feel like they are in a race or something…
*You must taste the coconut sorbet prepared by the doudous on the beach: it’s delicious!

You can also have a look at the photo coverage of my love, as well as the very nice wedding he shot over there.

mercredi

12

mars 2014

4

COMMENT

Notre article dans Paulette Magazine

Written by , Posted in Perso, Voyage

2014_03_Paulette_1
J’avais envie de vous raconter une expérience qui m’a bien plu.

Vous vous souvenez peut-être de la série de photos de vacances faite par mon amoureux à New York… (sinon c’est par ici).

Dès leur publication une journaliste de Paulette, le magazine féminin 100% participatif, lui a proposé de faire un article de 4 pages sur notre séjour.

Il faut un article de 1200 mots. Mais par où on commence ? Surtout que tout ceci se passe 6 mois après notre séjour. Et à l’époque on n’avait pas prévu de raconter notre voyage.

Première étape : regarder de plus près ce magazine (j’en achète quasiment pas) dont je n’ai entendu parlé qu’en bien. J’achète le numéro de Novembre en kiosque pour m’imprégner du style, du ton…etc.

Il est temps de s’y mettre !
Après la phase « page blanche » on commence à poser nos idées. On décide de décrire un circuit qui puisse montrer un maximum des choses et endroits dont on voulait parler et que l’on pouvait illustrer en images.
Après correction par ma petite maman on envoie ce premier papier.

Finalement la journaliste nous répond quelques jours après et nous demande de faire quelque chose de plus personnel. C’est la seule indication qu’on a. On essaie d’abord de personnaliser la précédente version mais ça ne va pas. Alors on recommence de zéro et cette fois-ci on fait deux versions (la date limite de rendu du papier approche alors on ne veut pas passer à côté de cette opportunité juste parce qu’on aurait mal interprété la directive).

Cette fois-ci c’est bon même si elle nous dit qu’elle va y apporter des corrections (je suis un peu déçue à ce moment là parce qu’on y a passé tellement de temps… mais bon on est pas journalistes !). Même si il y a eu quelques loupés dans ses « corrections » et dans les ajouts qu’ils devaient faire (les crédits photo qui manquent, détail qui a son importance pour mon photographe de mari, ou qu’elle a décidé de ne pas me citer comme co-auteur) l’exercice a été très sympathique.

Au point que je pense faire un petit livre après chaque voyage avec les belles photos de mon chéri et un article qui reprendrai une trame similaire. Juste pour nous, pour avoir de beaux souvenirs et puis peut-être que nous aurons l’occasion de publier des articles de ce genre dans d’autres magazine… Qui sait ?

Il ne vous reste qu’à acheter le Paulette du mois de Mars pour découvrir notre article !
Paulette_Mars_2014
Credit photo : Jean-Laurent Gaudy

***
I wanted to share with you a cool experience I had.

Do you remember this series of shots my love did in New York? (If not, check them out here)

When he posted them on his blog a journalist of Paulette, a 100% collaborative feminine magazine, offered him to tell the story of this trip in a 4-page article in the print version of the magazine.

They need a 1200-word article… Where do we begin? Especially that all this happens 6 months after our trip. And at the time we hadn’t planned on writing an article about it!

First step: get a closer look at this magazine (I rarely buy any). I only heard good things about it. That must be a good sign! So I bought the November issue to get a better sense of the tone of voice and style they are after…

And then comes the time at which we need to start writing…
After the famous « white page » phase we started to gather our thoughts. We decided to describe a city tour that would allow to show as many things and places we wanted to talk about and for which we had pictures to illustrate.
After my Mum proofread it, we sent this first piece.

The journalist took a few days to get back to us asking if we could make it a little bit more personal. That’s the only direction we had. We first tried to change the original piece but it wasn’t coming right. So we started from scratch and this time we came up with two versions (the deadline to deliver the article was getting close and we didn’t want to miss such a great opportunity simply because we might have misinterpreted the direction).

This time she’s happy even if she tells us that she’ll make slight changes (at that point I was a little bit disappointed after all that time that we spent writing it…but hey, we are no journalist right?). At the end, even if there are a couple of mistakes in her « changes » and in the additions that the magazine wanted to make (they forget some credits, an important detail for my dear photographer, or the fact that they decided not to put my name as a co-author of the article) the exercise was really nice.

I enjoyed it so much that I’m considering doing a booklet for every vacation where I’d put my love’s nice shots and would write a short article. Simply for us, to have a nice souvenir. And maybe we’ll have the opportunity to get other publications in magazines…Who knows ;)

Well, now you can hurry and buy the March issue of the Paulette magazine to read our article and enjoy the nice pictures of my husband!

vendredi

3

janvier 2014

2

COMMENT

Bordeaux – Cap Ferret

Written by , Posted in Voyage

2013_11_18_WE-CapFerret_65

Comme vous le savez, mon chéri travaille tous les week-ends de l’été. Donc on se fait des petits breaks hors saison comme ce court séjour entre amis à la mi-novembre au Cap Ferret.
Au programme, barbecue d’automne, dégustation de fruits de mer chez Boulan (la bonne adresse de Cap Ferret), farniente et des belles promenades au bord du bassin et de l’océan.

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_3

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_7

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_13

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_11

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_14

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_57

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_58

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_59

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_60

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_61

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_62

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_63

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_64

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_65

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_68

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_69

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_70

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_74

Comme on était nombreux on a loué une maison très bien situé et parfaitement entretenue à une centaine de mètre du bassin d’Arcachon. Encore un super bon plan Airbnb !

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_75

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_76

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_77

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_78

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_79

On a d’ailleurs eu la chance de se faire photographier par le talentueux Greg Finck qui partagera certainement quelques extraits sur son blog. Ce n’est que notre 3ème séance couple en un an ! Mais c’est tellement chouette d’avoir de belles photos où on est tous les deux du même côté de l’objectif :)

2013_11_18_Bordeaux_97

Et puis on a décidé de faire une halte par Bordeaux avant de rentrer histoire de déguster un bon vin (au Bar à Vin) et de passer une bonne nuit avant de rentrer à Paris.

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_85

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_86

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_89

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_90

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_92

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_94

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_95

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_96

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_98

Nous y avons découvert la fabuleuse chambre d’hôtes « Au coeur de Bordeaux » au service impeccable et à l’accueil chaleureux. Je vous la recommande vivement!

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_81

2013_11_18_WE Arcachon-Bordeaux_82

***
As you know, my love is working every weekend in summer. So we take breaks off-season like this trip with friends in Cap Ferret in november.
On the program: a fall barbecue, savoring seafood at Boulan (the unmissable restaurant in Cap Ferret), rest and nice walks by the pond and the ocean side.
As there was many of us we rented a house well located and perfectly maintained a minute away from the Arcachon pond. Another great deal on Airbnb!

We had the privilege of being photographed by the talented Greg Finck who will certainly share a few samples on his blog soon. It’s only our 3rd couple portrait session in a year! But well it’s so great to have nice pictures where we are both on the same side of the camera :)

And then we decided to stop by Bordeaux for a wine tasting and a good night before heading back to Paris.
We have discovered an amazing bed and breakfast « Au coeur de Bordeaux ». Service was irreproachable and the welcome warm. I strongly recommend this place!

Here are a few photos of this trip!

jeudi

10

octobre 2013

4

COMMENT

Istanbul

Written by , Posted in Voyage

2013_09_Istanbul_13

Un des avantages de mon métier c’est que je voyage assez souvent et parfois dans des villes que je ne connais pas du tout. Ca a été le cas pour Istanbul. Bon après, la vraie vérité, c’est que je vois généralement peu de choses de la ville puisque j’y vais pour travailler. Mais cette fois-ci j’ai pu prendre quelques clichés de la ville. Je n’ai pas eu un temps fabuleux comme vous pourrez le constater sur les photos et il faisait un peu frais.

Mais en résumé voici ce que je retiendrai de cette ville :

*Le trafic routier est une calamité ! J’ai mis 2h de taxi pour arriver à mon hôtel côté Asie (soit pour faire 45km) ! Mais difficile de circuler autrement qu’en voiture car le réseau de transport en commun semble peu développé. La conduite est un peu cow boy et j’ai passé les 3 premiers jours de mon séjour à me dire que c’était dingue de voir aussi peu d’accidents. Et puis, 5 minutes avant d’arriver à l’aéroport pour prendre mon avion retour… BIM ! mon taxi s’est fait percuté par un camion. Rien de grave, juste son rétroviseur qui est à changer. Mais bon je m’attendais à une réaction violente… à la latine quoi! Le mec qui claque la porte et qui gueule… et bien pas du tout ! Les 2 hommes se saluent, se serrent la main, discutent calmement et puis voilà. J’étais bluffée !!!
*Les Turques ne parlent pas ou peu Anglais et pas Français. Il faut donc réussir à se faire comprendre. Même s’ils sont très gentils je n’ai pas toujours obtenu ce que je voulais… mais ça fait partie du charme des voyages non ? ;)
*Je m’attendais à une ville laïque ou au moins très mélangée en termes de religion mais déjà au survol de la ville on voit des mosquées partout. Il y en a vraiment beaucoup et de très belles. Je n’en ai malheureusement vu que depuis les fenêtres de mon taxi.
*De ce que j’ai entrevu le côté Europe a plus de charme mais d’après les locaux il est beaucoup plus difficile de circuler et de vivre car cette partie est étouffante. Le côté Asie est plus résidentiel et plus calme (c’est là où j’ai séjourné)
*Pas mal de chats et de chiens errants mais plutôt bien en chair et bien traités
*Le culte à Ataturk – le fondateur et le premier président de la République de Turquie – qui est omniprésent. Des statuettes et des portraits sont visibles à tous les coins de rue.
*Le must-see c’est bien sur les berges du Bosphore. Seuls 2 ponts relient le côté Europe et Asie. Le soir ils sont joliment illuminés.

Il me faudrait certainement y retourner pour des vacances histoire d’avoir une vue plus complète et plus juste d’Istanbul. Je rajoute donc cette destination dans les villes à refaire un jour :)

2013_09_Istanbul_7

2013_09_Istanbul_9

2013_09_Istanbul_10

2013_09_Istanbul_11

2013_09_Istanbul_14

2013_09_Istanbul_19

2013_09_Istanbul_20

2013_09_Istanbul_22

2013_09_Istanbul_23

2013_09_Istanbul_24

2013_09_Istanbul_25

2013_09_Istanbul_26

2013_09_Istanbul_27

2013_09_Istanbul_29

2013_09_Istanbul_6

***
One of the coolest advantage of my job is that I get to travel and sometimes in cities I’ve never been to. It was the case with Istanbul.The truth is I don’t get to see much about the city as I go there for work. But this time I was able to do a short tour and took some pictures. Unfortunately I didn’t have a great weather and it was a bit cold.

Here is what I will remember from the city:

*Traffic is awful! It took me 2 hours to go from the airport to my hotel on the Asian coast! There is no real other choice to visit the city than by car. Turkish people driving is a bit crazy and the 3 first days I said to myself it was surprising not to witness any accident. And then, 5 minutes before my taxi dropped me at the airport for my flight back he had an accident. Nothing serious. Just a broken rear-view mirror as he got hit by a truck. I was expecting a violent reaction (like latin guys, screaming and slamming the door…etc) but I was surprised. They greeted each other, shook hands, spoke calmly and that was it!
*Turkish people don’t speak English or French (or very little). It’s therefore difficult to be understood. But that’s the charm of travelling, isn’t it?
*I was expecting a secular city or at least a strong mix of religions. But as you land you realize that there are mosques everywhere and some are really beautiful! I unfortunately only saw them from the taxi’s windows…
*The European side is more charming but accordingly to the locals it’s crowded. The Asian side is much more residential et quieter.
*A lot of cats and dogs in the street but they all looked well treated and fed
*A cult to Ataturk – the founder and first president of the Turkish Republic. Statues and posters are everywhere!
*The msut-see is of course the bank of Bosphorus. There are 2 bridges that connect the European and the Asian sides. At night there are nicely illuminated.

lundi

7

octobre 2013

2

COMMENT

Copenhague

Written by , Posted in Voyage

2013_09_Copenhague_9

Après quelques années de vie commune, mon chéri et moi commencions un peu à sécher question idées de cadeau à s’offrir pour nos anniversaires. L’an dernier je l’ai emmené à Amsterdam comme cadeau d’anniversaire et c’est en fait de là qu’on a eu l’idée de s’offrir des week-ends… On a passé 2 jours très sympas sous un grand ciel bleu – complètement inespéré – et on a tous les deux adoré !

Mais comme je vous le disais il y a quelques semaines (lorsque je suis retourné à Amsterdam pour le boulot) cette année j’ai eu du mal à trouver une destination sympa à faire. Il faut dire que j’ai pas mal de contraintes : pas les week-ends entre Mai et Septembre, qui rentre dans mon budget, qui soit pas trop loin, que ni l’un ni l’autre n’a fait, et où il fait bon aller en automne…
Alors cette année j’ai contourné le problème : on est parti un mardi + mercredi fin Septembre à Copenhague !

Là encore nous avons eu une très belle météo alors pas question de s’enfermer dans les musées : on a arpenté la ville à pied et fait une petite croisière sur le canal et dans le port.
Que faire à Copenhague si on ne fait pas de musées ? Honnêtement pas trop de choix (en tout cas pour moi le choix était vite fait) : visiter les magasins de déco et de design (j’adooooore !) et…. manger (bien sûr !!)
On a également fait le détour pour découvrir le quartier mystérieux de Christiania et son marché de cannabis en plein air. Ca vaut le détour ! Mais malheureusement les photos sont interdites (parce que oui la vente de cannabis est bien illégale au Danemark).
Enfin on a fini le séjour par monter un nombre incalculable de marches pour aller voir Copenhague du haut de Rundetårn (une église dont le toit se termine par un escalier en colimaçon doré). J’ai un peu le vertige alors ce fut légèrement stressant mais je suis contente de l’avoir fait et d’avoir ramené quelques photos sympas.

Au final, ça m’a donné envie de finir de ranger notre appartement et d’aller m’approvisionner en Europe du Nord pour les meubles et la déco (tout sauf Ikea !!). 2 jours suffisent pour avoir un bon aperçu de la ville.

Nos adresses coup de coeur :
Design stores :
HAY HOUSE
ILLUMS BOLIGHUS

Manger :
The Royal Café – pour manger des smushis
Slotskaelderen Hos Gitte Kik – dépaysement garanti !

Pause café :
Sweet Treat Café

Et voici mon petit reportage photo.
Celui de mon amoureux est disponible sur son site.

2013_09_Copenhague_2

2013_09_Copenhague_43

2013_09_Copenhague_39

2013_09_Copenhague_42

2013_09_Copenhague_37

2013_09_Copenhague_44

2013_09_Copenhague_41

2013_09_Copenhague_40

2013_09_Copenhague_5

2013_09_Copenhague_14

2013_09_Copenhague_12

2013_09_Copenhague_10

2013_09_Copenhague_8

2013_09_Copenhague_7

2013_09_Copenhague_16

2013_09_Copenhague_15

2013_09_Copenhague_18

2013_09_Copenhague_19

2013_09_Copenhague_23

2013_09_Copenhague_21

2013_09_Copenhague_20

2013_09_Copenhague_28

2013_09_Copenhague_27

2013_09_Copenhague_26

2013_09_Copenhague_36

2013_09_Copenhague_46

2013_09_Copenhague_30

2013_09_Copenhague_29

2013_09_Copenhague_47

2013_09_Copenhague_50

2013_09_Copenhague_49

2013_09_Copenhague_48

***
After a few years with my lover, we struggled to find cool gift ideas for each other’s birthday. Last year I decided to offer him a week-end in Amsterdam. That’s how we decided to do that for all our birthdays from now on (at least for a couple of years). We spent 2 marvelous days over there with an unexpected blue sly and we loved it!

But this year (as I mentioned in my post on Amsterdam) I had a hard time finding a nice place. You must admit that I have complicated constraints : not in weekend between May and September, in my budget, not too far, that none of us know, and that is nice to visit in Fall…
So this year I tricked the system: we left on a Tuesday + Wednesday, end of September, in Copenhagen!

Once again we had a great weather so museums was crossed off our list. We walked and did a cruise on the canal.
What to do in Copenhagen if you don’t go to museums? Honestly, not much (but for my the choice was easy): design stores and of course… EAT!!!
We also visited the fascinating Christiania neighborhood and its weed market. A must-see! Unfortunately pictures were not allowed (as selling weed is indeed illegal in Denmark).
Finally we took many staircases to rise to the top of the Rundetårn (a church which roof finishes in a golden spiral staircase). I was dizzy at the top but it was worth the effort and I brought back some nice pictures of Copenhagen from above!

To sum up, this trip gave me the willingness to clean our apartment and to get all my decoration and furniture supplies from Northern Europe (anything but Ikea!!!). 2 days give you a good overview of the city.
My pictures are above. Those of my fiancé are available on his blog!

Our favorite addresses:
Design stores:
HAY HOUSE
ILLUMS BOLIGHUS

Food:
The Royal Café – to eat smushis
Slotskaelderen Hos Gitte Kik – A true change of scene!

Coffee break :
Sweet Treat Café

samedi

3

août 2013

0

COMMENT

Amsterdam

Written by , Posted in Voyage

Cette semaine j’ai été envoyée à Amsterdam pour un déplacement professionnel. Je n’ai pas ramené beaucoup de photos malheureusement mais bon j’ai eu la chance d’y passer un week-end l’an dernier presque jour pour jour.

Je vous raconte ?

Pour nos anniversaires mon chéri et moi on commençait à sécher question bonne idée cadeau. Alors on a instauré qu’on s’offrirait des week-ends. Et l’an dernier j’ai emmené mon amoureux à Amsterdam. Il a d’ailleurs fait un très joli reportage sur son blog que je vous invite à aller découvrir (ou re-découvrir).
C’était une première pour tous les deux et nous avons adoré ! Outre la douceur de vivre nous avons eu une météo formidable et nous a laissé un souvenir d’une ville très agréable à vivre. La vérité c’est qu’il pleut très souvent à Amsterdam sauf en été où ils ont quelques semaines de répit…

Bref, quand on m’a annoncé que je partais travailler là bas pendant une semaine j’étais ravie. J’ai passé le plus clair de mon temps enfermé dans une salle de réunion (mais avec une vue superbe de la ville) – les bureaux étaient en plein centre ville – et j’ai vu Amsterdam sous la pluie ! L’hospitalité de nos hôtes et le cadre de travail m’ont conquise : aller au bureau à pied le long des canaux, le déjeuner sur le toit et prendre un verre en terrasse en fin de journée… Ca n’a rien à voir avec mon bureau de Boulogne-Billancourt !

J’ai donc ramené une poignée de photos…

Et cette année je lui offre quoi ?

Comme pour chaque anniversaire c’est le même casse-tête : l’emmener dans un nouvel endroit qui rentre dans mon budget. J’ai quelques idées en finale mais toujours pas de vainqueur (je suis un peu à la bourre son anniversaire c’est dans 1 semaine).
Mais promis je ne manquerai pas de vous faire un petit compte-rendu de notre week-end quand on rentrera !

2013_07_Amsterdam-boulot_17

2013_07_Amsterdam-boulot_18

2013_07_Amsterdam-boulot_10

2013_07_Amsterdam-boulot_13

2013_07_Amsterdam-boulot_14

2013_07_Amsterdam-boulot_15

2013_07_Amsterdam-boulot_16