Little Crazy Me

The adventures of a French girl in the US

samedi

21

mars 2020

0

COMMENT

J’essaie de m’y remettre

Written by , Posted in Perso

081ABFC9-45BC-4B46-A701-135377693F66
Bon ça fait un bail que je n’ai rien publié et ces derniers temps l’envie me reprend alors pendant les siestes de Louise j’écris.
Oui parce qu’en 4 ans il s’est est passé des choses. Et en même temps pas tant que ça !

Faisons l’inventaire!

Côté vie perso:
Le mari est toujours là, toujours le même :) quoiqu’il a pris quelques années mais moi je trouve que ça lui va bien :)
On est toujours à Hoboken, NJ. On aime beaucoup cette ville. On y a d’ailleurs acheté notre appartement l’an dernier.
En 2018 j’ai sauvé un bébé cheval de la famine avec une amie. Il a bientôt 4 ans, pour ceux qui s’y connaissent un peu c’est un pur sang d’une belle lignée de chevaux de course mais il n’a jamais couru. Il est gigantesque et adorablement gentil. Je suis à une étape de ma vie où je ne sais pas si je vais pouvoir continuer à m’en occuper mais la bonne nouvelle c’est que mon amie peut s’en charger seule si je ne peux pas assurer. On en parlera peut-être plus tard !
En Juillet 2019 on a été rejoint par notre fille adorée Louise qui est bien entendu parfaite ! Grossesse et accouchement impeccables.
Et puis dans le rayon nouvelle plus triste mon amour de petit chat, mon Safari, nous a quitté en Janvier à l’âge de 18 ans. Il souffrait de la maladie chronique des reins (assez courant chez les vieux chats) et d’un souffle au cœur. Traiter l’un risquait d’empirer l’autre. Après l’avoir maintenu 3 ans sans traitement nous l’avons vu beaucoup baisser et surtout ne plus sentir bien. Je ne voulais pas attendre qu’il soit à l’agonie, et en pleine crise pour prendre la décision de le laisser partir, en panique, aux urgences vétérinaires.

Côté vie pro:
Fin 2015 j’ai décroché un super job dans une belle boîte, le boulot de mes rêves à l’époque.
J’y suis toujours. J’ai évolué dans la boîte et dans ma tête (merci ma thérapie en 2016-2017).
Avec l’arrivée de Louise je me pose plein de questions sur la suite à donner à ma carrière. Mais avec la pandémie, et le confinement, le confort d’être employé par une grosse boîte et de ne pas perdre mon salaire jouent aussi dans la balance. Surtout ici où tout est cher.

Côté immigration:
Ayant la carte verte depuis plus de 5 ans on est désormais éligible pour demander la nationalité américaine. Louise a les 2 passeports. Du coup on a décidé de s’y mettre. Cela nous permettra de tous pouvoir partir et revenir si ça nous dit de changer d’air un jour.

Bref on en est là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *